Info 6 de Moula Henine

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2006

21 juillet, 2006

Centre de Formation des girondins de Bordeaux

Classé sous Football — abdidou @ 15:25

Le Centre de Formation

Au cœur de la plaine du Haillan dans l’ombre bienfaitrice des platanes, un bâtiment flambant neuf a fait son apparition, il s’agit du nouveau Centre de Formation du Football Club des Girondins de Bordeaux. Après six mois de travaux entre janvier et juillet 2000, le Centre a retrouvé une nouvelle jeunesse.

Le Centre de formation des Girondins de Bordeaux est situé au cœur du site exceptionnel de la plaine du Haillan, siège du club Marine et Blanc. Les stagiaires sont ainsi en contact permanent avec l’équipe professionnelle. Les visiteurs ne le voient que très peu, il faut dire que le bâtiment qui abrite le centre de formation du FC Girondins de Bordeaux se cache en lisière de forêt à l’abri du Château et du nouveau Centre Pro auquel il n’a rien à envier.

Sur 1 600 mètres carrés, la soixantaine de pensionnaires en formation auprès des Patrick Battiston, Pascal Mirande, Philippe Lucas et autre André Penalva jouissent d’infrastructures modernes et adaptés aux besoins des footballeurs en herbe.

Marouane Chamack

Classé sous Non classé — abdidou @ 15:14

Chamack.jpgMarouane CHAMAKH  
 

 
29 >> ATTAQUANT  >> PALMARES 
 
  Né le 10 janvier 1984 à Tonneins
Marouane Chamack pixtr > Nationalité
  Franco-marocaine
pixtr > Taille et poids
  1,85 m et 70 kg
pixtr > Club précédent
  Formé au club
pixtr > Au club depuis
  2000
 
px_bleu Finaliste de la CAN 2004
 
px_bleu International A – Maroc – 19 sélections et 5 buts
 
px_bleu 97 matches et 24 buts en L1
 
px_bleu Premier match en L1 : 
Bordeaux-Bastia, le 08/02/2003
 
px_bleu Fin de contrat : 2009

LA NOUVELLE FLECHE GIRONDINE

Le football a commencé pour le jeune Marocain de 1984 à Aiguillon, dans le Lot et Garonne, où il est né. Il effectue une partie de sa scolarité à Nérac, jonglant entre football et études. Puis, c’est à Marmande qu’il commence à jouer sérieusement au football et à croire en ses chances. Fort d’un gabarit déjà imposant (1m 85 aujourd’hui), il est repéré par le centre de formation des Girondins de Bordeaux. A 16 ans, il accepte de tenter l’aventure chez les Marines et Blancs. Il rejoint alors le centre de formation des Girondins, mais n’arrête pas pour autant ses études.

Surclassé dès sa première année au club, Marouane connaît ensuite une progression logique et rapide. Après la CFA2, il rejoint dès sa deuxième saison l’équipe réserve girondine. Jean-Louis Garcia lui accorde toute sa confiance. Et il a bien raison. A seulement 17 ans, le jeune Marocain est la révélation de son équipe et du championnat. Auteurs de buts souvent décisifs, il se fait remarquer par sa percussion et son sens du but. Ses bonnes prestations tapent dans l’œil d’Elie Baup, à la recherche d’un attaquant pour faire souffler ses attaquants.

C’est donc tout logiquement que Marouane est appelé par l’entraîneur de l’équipe première le 19 janvier 2003 pour un match de Coupe de la Ligue contre Metz. Profitant de blessures et de suspensions, il entre en fin de match alors que Metz mène 1-0.  Malgré des qualités évidentes, le jeune débutant ne peut inverser la tendance. A l’issue du match, il est tout de même félicité par son entraîneur qui décide de le titulariser la semaine suivante contre Grenoble.

Pour sa grande première, aux cotés de Pauleta, le Marocain ne déçoit pas. Très attentif aux conseils du Portugais, le jeune bordelais sort le grand jeu. A l’origine du premier but de son équipe, il impressionne par sa maturité et par ses qualités de percussion. Chamakh termine le match épuisé. Mais sa bonne prestation lui permet de gagner sa place dans le groupe professionnel jusqu’à la fin de la saison. Elie Baup le maintient dans un rôle de joker qui lui convient parfaitement. Il fait plusieurs apparitions en remplacement de Pauleta ou de Darcheville.

Il profite à chaque fois de ces quelques minutes pour faire admirer sa détente et sa puissance. Contre Nice, il inscrit même un but décisif qui permet à son équipe d’arracher le match nul et de rêver à la Champions League. Peu de temps après, il est appelé en sélection Marocaine. Titulaire à la pointe de l’attaque, il inscrit ses deux premiers buts contre Trinidad et Tobago. Il vit cette fin de saison 2002/2003 comme un rêve. En seulement six mois, le jeune Marocain s’est fait un nom dans son pays. Il devient aussi un attaquant de choix pour Elie Baup.

Peu utilisé en début de saison, il profite du changement d’entraîneur pour confirmer tout le bien que l’on pensait déjà de lui. Titulaire pour la première fois de sa carrière contre Marseille, Marouane réalise un match plein. Dès lors, il ne quittera plus sa place. Bénéficiant d’une confiance accrue de Michel Pavon, le Marocain se sent pousser des ailes. Il multiplie les bonnes performances et s’impose peu à peu comme un véritable titulaire à la pointe de l’attaque girondine.

Sa puissance et sa taille offrent une vraie dimension au jeu girondin. Malgré cela, Marouane garde les pieds sur terre. il reste le même, aime les jeux vidéos et retrouver ses amis Il sait aussi que rien n’est acquis et qu’il a encore beaucoup de choses à apprendre : «Je dois avoir plus de lucidité devant le but, et aussi améliorer mon pied gauche» se rappelle-t-il. Séduisant par sa force de travail et son envie, Marouane Chamakh possède néanmoins toutes les qualités pour être la future idole du stade Chaban-Delmas.

1234

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les gyms de Savigny le Temple
| Multizones Hockey
| le blog de ouf